Comité de groupe Socpresse

Dossier

Information

Cet article a été écrit par Comité de groupe, le 3 décembre 2005, archivé en catégorie Ifra Expo.

Ifra 2005 : 40 ans !

Photo de Marty Mac

Photo de Marty Mac

A l’occasion de ses quarante ans, l’Ifra a édité un ouvrage qui rappelle les raisons de sa naissance mais qui relate aussi quatre siècles d’évolution des journaux. Il en existait probablement auparavant, mais les plus anciens connus sont Aviso, de Wolfenbüttel, en Allemagne, et Relation, de Strasbourg, tous deux publiés pour la première fois en 1609.

L’ancêtre de l’Ifra est né le 28 septembre 1956 quand dix imprimeries ont décidé de confronter leurs connaissances dans le but de perfectionner les techniques d’impression. L’événement a eu lieu à Heidelberg sous le nom de European Rotogravure Association (ERA).

Un homme, le docteur Matuschke, a l’idée d’étendre le principe à la presse dans son ensemble, et c’est le 24 janvier 1961 que les dirigeants du Liverpool Daily Post et Echo, en Angleterre, de la Dernière Heure, de Bruxelles, en Belgique, et du Berlingske Tidente, de Copenhague, au Danemark, retrouvent le docteur Matuschke à Hambourg, où ils décident de créer une manifestation internationale qui prendra le nom de International Newspaper Colour Association (INCA).

Le 10 mai 1961, les statuts sont élaborés et les adhérents se multiplient (à noter que le premier français à entrer dans l’équipe sera le Dauphiné libéré de Grenoble). Au départ, les membres s’efforcent surtout de rechercher de nouveaux développements technologiques en commun et organisent des rencontres régulières. Le Figaro en organisera une du 25 au 27 mai 1964, à Paris. Elle réunira 45 représentants de 19 entreprises membres de 9 pays, dont l’Afrique du Sud.

Progressivement, le salon prendra le pas sur les séminaires et l’INCA deviendra ainsi en 1970 définitivement INCA-FIEJ Research Association pour IFRA (FIEJ étant la Fédération internationale des éditeurs de journaux, associée dès les années 60, tout en conservant son indépendance). Depuis, le salon de l’Ifra est chaque année le complément incontournable du monstrueux salon Drupa.

 

Laisser un commentaire